ALPINA GEOTECHNIQUE

Forts d’une expérience combinée de plus de 10 ans, acquise dans des bureaux d’études régionaux reconnus, Arnaud TARDY et Francis ZAPILLON ont décidé de créer le bureau d’étude Alpina Géotechnique.

Ces différentes expériences leur ont permis d’acquérir une réelle connaissance des problématiques géotechniques régionales, et plus particulièrement sur les départements de la Haute Savoie, la Savoie, l’Isère et l’Ain.

L’équipe d’Alpina Géotechnique se base sur sa disponibilité et sa réactivité afin de fournir des réponses claires, précises et adaptées aux différentes problématiques rencontrées.

La vision du bureau Alpina Géotechnique repose sur l’attention et la rigueur portées sur l’ensemble des projets qui lui sont confiés afin de proposer les solutions techniques les plus appropriées.

Qu'est ce qu'une étude géotechnique ?

Comme précisé par le comité français de mécanique des sols et de géotechnique (C.F.M.S.), « le géotechnicien est un ingénieur œuvrant dans le domaine de la construction pour tout ce qui est lié aux terrains. Il contribue à la prévention des risques naturels (tremblements de terre, glissements de terrains, inondations, …). »

Ainsi, le bureau d’étude géotechnique intervient en étroite collaboration avec l’équipe d’ingénierie (architecte, bureau d’étude VRD, bureau d’étude structure, maître d’oeuvre, …) afin de soumettre des préconisations les plus adaptées au projet, et notamment celles liées à l’interaction sol/structure. Il en découle que plus le projet est clairement précisé lors de la réalisations de l’étude géotechnique, plus les préconisations seront précises et adaptées.

La nomenclature des missions géotechniques est régie par la norme NF P 94-500 datant de novembre 2013. Pour plus de détails sur ces missions : Syntec Ingénierie.

La Loi ELAN

La loi ELAN du 23 novembre 2018 impose désormais au vendeur d’un terrain à bâtir situé dans une zone exposée au phénomène de mouvement de terrain différentiel dû à la sécheresse, de fournir à l’acquéreur une étude géotechnique.

L’arrêté du 22 juillet 2020 publié au J.O. le 09 Août 2020 définit les zones exposées au phénomènes de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols argileux.

Le site internet www.georisques.gouv.fr permet de connaitre le classement d’une parcelle vis-à-vis du risques retrait-gonflement des argiles (le classement en zone d’aléa moyen à fort obligeant à réaliser une étude de sol).

L’arrêté du 22 juillet 2020 publié au J.O. le 06 Août 2020 définit le contenu des études géotechniques obligatoires à réaliser. En lien avec la norme NF P 94-500, il s’agit d’étude de type G1 (Phase Etude de Site et phase Principes Généraux de Construction).

Plan de prévention des risques naturels (P.P.R.N.)

Les P.P.R.N. (ou les cartes des aléas pour certaines communes) peuvent également imposer la réalisation d’une étude de sol pour tout projet de construction ou de réhabilitation/extension de bâtiments (renseignements à obtenir auprès des mairies).

Pour les départements de la Haute Savoie et de la Savoie, les sites internet des préfectures permettent de consulter les P.P.R.N. des communes du département.

Disponibilité

Réactivité

Solution adaptée

Contactez nous pour plus d'informations sur nos prestations